Plantes sauvages

comestibles et médicinales

Nos prochaines sorties


Les sorties reprendront au printemps 2022 dans la région de Nyon et alentours, ou près de chez vous (à la demande) !

Quand ? Toutes les sorties ont lieu de 10h à 14h environ.

Et s’il pleut ? La sortie est reportée ou écourtée. Vous en serez averti-e-s par mail.

Quoi prendre ? Un pique-nique, une gourde, de quoi prendre des notes et des sacs pour la cueillette.

Comment s’inscrire ? Envoyez un mail à : eden.sauvage@protonmail.com

Le monde fascinant des plantes sauvages

Elles sont belles, indomptables, remplies de mystères et de magie… les plantes sauvages foisonnent autour de nous, composant par millier tout ce vert que l’on peine souvent à décrypter. Si certaines nous sont familières, la majorité d’entre elles tiennent d’un monde inconnu, qui tantôt intrigue, tantôt effraie. Et pour peu qu’on ose se lancer dans l’aventure, la découverte des plantes sauvages se révèle un chemin passionnant, où chaque pas nous conduit à de nouveaux trésors !

Car outre leur rôle essentiel au déploiement de la vie sous toutes ses coutures, les plantes sauvages se trouvent aussi être d’excellentes compagnes pour les êtres humains : certaines sont comestibles, d’autres sont thérapeutiques, d’autres encore constituent d’excellentes matières premières. C’est pourquoi l’humanité les a employées depuis des temps immémoriaux, bien qu’une grande part de ce savoir se soit perdue à mesure que l’agriculture s’est développée…

Apis-Mellifeca-2

Nos sorties s’orientent sur la connaissance et l’usage des plantes comestibles et médicinales. Nous désirons partager notre savoir de façon à rendre les participant-e-s aussi autonomes que possible, afin qu’ielles-mêmes puissent rapidement se sentir confiant-e-s et poursuivre leur apprentissage de manière indépendante si l’envie se présente. L’idée est surtout d’aiguiser les sens et d’apprendre à aborder les plantes avec intelligence et respect.

Concrètement, ce que nous proposons est une balade toute simple, avec partages de connaissances, explications théoriques, du temps pour découvrir, sentir, goûter, toucher, dessiner et… s’émerveiller !
 
Si le beau temps est au rendez-vous, nous prévoyons de préparer ensemble une belle salade sauvage pour toustes, avec les plantes rencontrées dans la journée. Pour le plaisir des papilles et des pupilles !

Pourquoi s'intéresser aux plantes sauvages ?

Nutrition

Les plantes sauvages comestibles ne sont pas seulement bonnes à remplir nos estomacs : beaucoup d’entre elles sont pleines d’incroyables saveurs et de parfums aussi étonnants que délicieux ! De quoi rafraîchir vos expériences culinaires !

En outre, la plupart des plantes sauvages, ayant échappé à nos modes de culture sélectifs et dégénératifs, se trouvent être des « bombes nutritionnelles » hors pair ! À titre d’exemple, saviez-vous que, à volume égal, les faux-fruits du cynorrhodon contiennent 10 à 20 fois plus de vitamine C qu’un citron ? Et saviez-vous que l’ortie contient 40% de protéines complètes en poids sec, c’est-à-dire plus que la viande ?

Santé

Beaucoup de plantes sauvages s’avèrent être de véritables remèdes pour notre organisme. Elles sont généralement plus riches en nutriments et en principes actifs que leurs cousines cultivées, ce qui fait d’elles de merveilleuses compagnes pour soigner nos pathologies ou dérèglements.

Certaines peuvent même cumuler les vertus. C’est le cas par exemple des plantains, qui sont à la fois anti-inflammatoires, anti-allergiques, antiseptiques, antitussifs, hémostatiques et cicatrisants. Rien que ça ! La fameuse phrase attribuée à Hippocrate « Que ton alimentation soit ta médecine » prend beaucoup de sens avec les plantes sauvages, savoureux gage d’une bonne santé !

Résilience

Ce n’est plus un secret pour personne aujourd’hui : notre société thermo-industrielle suit une trajectoire toujours plus catastrophique et beaucoup d’aspects de nos vies risquent de basculer très vite. Afin de s’adapter au mieux à de futures pénuries de nourriture probables, mais également afin d’entamer la transition vers des manières plus respectueuses et plus judicieuses de se nourrir, la connaissance des plantes sauvages constitue une ressource des plus précieuses, voire vitale.

Dotés du seul savoir, léger et imprenable, la nature se transforme soudain pour nous en une amie bienveillante, au garde-manger abondant et autofertile. Un petit pas pour une sérénité ô combien vitale !

Écologie

Nul besoin de faire des calculs savants pour comprendre que si tout le monde bénéficiait d’une connaissance des plantes comestibles et médicinales, beaucoup d’effort et de pollution seraient évités. Œuvrer avec notre flore, c’est mettre son énergie pour un autre monde, où l’on ne dépend plus de l’agriculture intensive et de l’industrie pharmaceutique, pour ne citer que ceux-là. Plus qu’un chemin vers davantage d’autonomie, c’est véritablement une voie pour s’harmoniser au monde, à la vie.

Petit détail, et pas des moindres, les plantes sauvages sont également une voie royale vers une écologie du porte-monnaie. Pensez-y : des produits sains et thérapeutiques… gratuits !

Quelques recettes pour le plaisir !

Eden Sauvage